Poème 'J’ai le cœur en fièvre' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > J’ai le cœur en fièvre

J’ai le cœur en fièvre

guillaumePrevel

J’ai le cœur en fièvre
Combien sont longues ces journées
Où le soleil refuse de se coucher
Comme mes pensées sont mièvres

A ces heures tardives
Rien ne m’est véritablement favorable
Et je reste absent et indésirable
Pour ton âme à la dérive

Qui s’obstine à rester impénétrable
A mes rêves que je veux désirables
Pour nos deux âmes sœurs

Cesse donc cet inutile combat
Et plonge au plus profond de mes bras
L’abandon tu verras, n’est jamais une défaite.

19 août 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS