Poème 'Jardin clos de l’âme' de CathyVole

Accueil > Les membres > Page de poésie de CathyVole > Jardin clos de l’âme

Jardin clos de l’âme

CathyVole

La mère dit: que ne sors tu pas?
Il y a tant de fruits à cueillir !
La fille se tait
Elle préfère se recueillir

***

Ilot sacré
Ceins moi d’une barricade
Ferme les accès
Qu’en toi seule je m’évade

***

C’est ma chambre nuptiale
Sans lit à partager
Où lentement je me pare
De mes plus beaux attraits

***

Je creuserai en moi
La caverne incertaine
Lieu de tous les dangers
Et d’émerveillement

***

Rien ni personne n’y entrera
J’y demeurerai comme à mon premier jour
Naïve éternellement
Jeune et vielle sous mon voile de lin

***

Au delà du ciel brillant
De cette sainte cour
Je pourrai partager
Et donner chair de mon sang

***

Les religieuses du Moyen-Age
Fabriquaient des jardins
Où s’émouvaient leurs âmes
De quelques bouts de rien

Juin 2018

Poème préféré des membres

martineau et prpla1 ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Beau.
    "Qu’en toi seule je m’évade"

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS