Poème 'Matin sur l’étang' de CathyVole

Accueil > Les membres > Page de poésie de CathyVole > Matin sur l’étang

Matin sur l’étang

CathyVole

Eveil vaporeux de l’étang au matin
mes pieds se glissent dans la rosée humide
c’est l’heure où résonnent tout puissants les couin couin
et les rires perlés des herbes qui s’étirent

je m’attendais naïve au silence sépulcral
d’une aurore peinte et coite dans ses reflets d’argent
j’espérais ce mystère qui m’aurait tiré lentement
de la pleine nuit au crépuscule matinal

or mon rêve se lève frais et coupé
dans la fraîcheur de cette nature bien vivante
qui m’entraîne à mon gré à mon tour saluer
ce miracle d’or qui renaît de l’eau brillante

le soleil rayonnant sort de sa tombe
Il attendait caché silencieusement ces cris
Tous se préparaient à l’accueillir en grande pompe
Et moi j’assiste à ce culte ébahie

Septembre 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Merveilleux matin !

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS