Poème 'Les larmes de Maman' de CathyVole

Les larmes de Maman

CathyVole

Ne coulent pas vraiment
Elle les retient
Les cache
Les porte
Depuis tellement longtemps
Qu’elles ont du sécher
Aux cils de ses grands yeux
Pleins et généreux

Pourtant ce soir là
Je les ai vues briller
Au bord de ses paupières
Comme le fait la rivière
Au soleil couchant

De ses deux mains
Elle voulait les retenir
Leur dire
De rester à leur place
Dans son coeur
Solide
De mère, de grande soeur
Et d’épouse qui ne réclame jamais rien

Mais elles ont pris la liberté
Pour une fois
De rouler
Et c’est rare, devant moi

A mi-mots
Elles m’ont raconté
Des années
De combats
De silences
De chagrins
Et d’espoirs
Sacrifiés

Que pouvais-je faire, moi
Dérisoire
Pour les consoler?

Si ce n’est envelopper
Ce corps pétri de tristesse
Ce corps de maman avouant timidement
Sa détresse
Et de mes maigres mains
Lui dire toute ma tendresse

Mars 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Quel beau poème adressé à une mère ! Tout y est : délicatesse de l’évocation, sensibilité de la perception, profondeur de la tendresse et affection attentive. Je me suis sentie très touchée.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS