Poème 'Je crains qu’il ne faille être torturé pour écrire en poésie' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Je crains qu’il ne faille être torturé pour écrire en poésie

Je crains qu’il ne faille être torturé pour écrire en poésie

guillaumePrevel

Je crains qu’il ne faille être torturé pour écrire en poésie
Etre dans un état de souffrance
Autant physique que psychologique
Le désespoir seul aide à entrer en fusion
Avec les verbes et les mots
Alors dans la violence, la tristesse, ou l’isolement, le cerveau
Se connecte au monde étrange, à la forge de la poésie
Pour permettre au poète de devenir ce voyant dont parlait
Si bien Rimbaud.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS