Poème 'Je ne te conterai de Bologne et Venise' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Je ne te conterai de Bologne et Venise

Je ne te conterai de Bologne et Venise

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Je ne te conterai de Bologne et Venise,
De Padoue et Ferrare et de Milan encor,
De Naples, de Florence, et lesquelles sont or
Meilleures pour la guerre ou pour la marchandise.

Je te raconterai du siège de l’Église,
Qui fait d’oisiveté son plus riche trésor,
Et qui dessous l’orgueil de trois couronnes d’or
Couve l’ambition, la haine et la feintise :

Je te dirai qu’ici le bonheur et malheur,
Le vice, la vertu, le plaisir, la douleur,
La science honorable et l’ignorance abonde.

Bref, je dirai qu’ici, comme en ce vieux chaos,
Se trouve, Peletier, confusément enclos
Tout ce qu’on voit de bien et de mal en ce monde.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Danseur au sabre d’or
    --------------------------

    Non, ce sabre n’est pas en cristal de Venise,
    Mais en métal doré, alliage dur et fort ;
    De me le procurer, je n’eus certes pas tort,
    Vous pouvez l’observer, c’est bonne marchandise.

    Le père Dupanloup l’a béni, dans l’église ;
    Il m’a dit que c’était un unique trésor.
    Souvent, vous le savez, cet homme parle d’or,
    Et ce qu’il m’en a dit n’est pas une feintise.

    Je danse avec mon sabre, et j’oublie le malheur,
    Car son noble contact supprime la douleur ;
    Je me donne en spectacle, et le public abonde.

    Si vous ne savez point vivre dans ce chaos,
    Apprenez donc l’adage, en ce poème enclos :
    Ayez un sabre d’or, soyez maître du monde.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto