Poème 'Je ne veux point fouiller au sein de la nature' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Je ne veux point fouiller au sein de la nature

Je ne veux point fouiller au sein de la nature

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Je ne veux point fouiller au sein de la nature,
Je ne veux point chercher l’esprit de l’univers,
Je ne veux point sonder les abîmes couverts,
Ni dessiner du ciel la belle architecture.

Je ne peins mes tableaux de si riche peinture,
Et si hauts arguments ne recherche à mes vers :
Mais suivant de ce lieu les accidents divers,
Soit de bien, soit de mal, j’écris à l’aventure.

Je me plains à mes vers, si j’ai quelque regret :
Je me ris avec eux, je leur dis mon secret,
Comme étant de mon coeur les plus sûrs secrétaires.

Aussi ne veux-je tant les peigner et friser,
Et de plus braves noms ne les veux déguiser
Que de papiers journaux ou bien de commentaires.

Poème préféré des membres

ATOS a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Quelques promenades
    -------------------------

    C'est un doux passe-temps, marcher dans la nature,
    Contempler les aspects de ce bel Univers,
    Apercevoir des lieux maintes fois découverts,
    En deviner parfois la fine architecture.

    Lieux dont je ne saurais produire la peinture,
    À peine si je sais les dire dans mes vers
    Où j'aime vous parler de cent sujets divers,
    Ou dire de mes jours la modeste aventure.

    J'écris de mes plaisirs, et non de mes regrets,
    De phrases sur les murs, et non de mes secrets ;
    De moi-même je suis l'imparfait secrétaire.

    J'écris sans réfléchir, et sans analyser :
    J'ai de plaisants sujets, pourquoi les déguiser ?
    Mais ce qui est plus beau, ce sont vos commentaires !

  2. Tes mots enivrant
    Semés sur l'immense toile
    Ont si soif d'échos ? ____

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto