Poème 'Je sais un artiste' de marisolle

Je sais un artiste

marisolle

Je sais un artiste,
Chez lui,
Nul outil, pinceau, brosse ou gouge,
Rien.
Mais dans son atelier,
Passent des âmes perdues,
Tourmentées.
Se déchaînent des passions, la haine,
La peur, la colère, l’amour…
Les mots se télescopent, s’entrechoquent,
Se fondent dans les larmes.
Dans cette tourmente,
Il écoute, il entend.
Et sur les mots de souffrance,
Il pose les mots guérisseurs,
Les mots pesés, précis,
Mesurés à l’aune de
Son empathie.
Et peu à peu, de sa gangue de misère,
L’âme sort, se grandit,
Se fortifie, se libère.
Et les mots libérateurs
Poursuivent leur œuvre
Jusqu’à ce qu’à fenêtre ouverte,
L’âme s’envole,
Légère et aérienne pour enfin
Vivre. Vivre.
Qui ne serait fier de le compter
Parmi ses amis ?

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS