Poème 'Les mots se mettent' de marisolle

Les mots se mettent

marisolle

Les mots se mettent
à chanter dans ma tête,
fausse note, bémol,
dièze et bécarre,
je ne sais plus
lequel est qui !
Et qui est quoi !
quoi est qui ?
qui va de travers,
quoi marche
à l’envers,
diéze et bécarre
vont au concert,
s’emmêlent
dans les archets.
C cédille et accent
aigu
se font la guerre.
Les L de
la locustelle se
sauvent à tire-d’ailes
et dans mon coeur,
le o de moi
s’emmêle au c
de ta douceur,
et tous, farandole
folle, nous
berlificotent,
nous embrafigassent,
et en riant
comme des
foudemoi et
foldetoi,
nous emportent
dans l’azur
du ciel d’été,
où nous éclaterons
ballons légers,
en myriade
d’étoiles dorées.

Poème préféré des membres

dagi a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. "Les entendre ou les dire, les lire ou les écrire, on peut tout faire même les taire … Les mots !"
    Très beau !

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS