Poème 'Je visiterai la froide prairie' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Je visiterai la froide prairie

Je visiterai la froide prairie

guillaumePrevel

Je visiterai la froide prairie
Le matin au lever du soleil
A ces heures où tout s éveille
Des chardons aux frêles pissenlits

Au loin le chant d un oiseau
M’accueillera de sa musique
Mon cœur s’en trouvera attendri par son art fantastique
Tendre et mignon passereau

Le vent portera les parfums
Des roses et du jasmin,mes pas oublieront les chemins
Que pourtant je connais par cœur

Et je négligerai le temps et le monde
Aux obscures cruautés immondes
Réservant mes pensées libérées à ce petit paradis.

3 juin 2018

Poème préféré des membres

CathyVole a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS