Poème 'La bergerette' de Claudel

La bergerette

Claudel

Une jeune bergère
N’avait que paille sous son toit,
Une bible dont elle y croît
Et une agnelle ibère.

Elle avait dix printemps,
Des parents pauvrets et sévères ;
Un bouillon, deux bols, trois cuillères
Et aucun passe-temps.

Elle aimait son agneau,
Étant son unique jouet ;
C’était sa poupée, son hochet,
Son précieux cadeau.

Tôt, la mort est venue
Prendre l’enfant, la bergerette
Un mois d’août à l’aube muette
Sans oiseaux, sans cohue.

Le deuil fut bref, rapide ;
Un cercueil blanc, triste et précaire
Recouvert de sable et calcaire
Dans un trou noir humide.

Terre ! Sois-lui légère ;
Elle a si peu pesé sur toi.
Seule une bible pour sa foi
Sur sa poitrine ibère.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Mars 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Claudel

Image de Claudel

Nom : Lachapelle

Prénom : Claude

Naissance : non renseigné

Présentation : Je suis né au Canada à Drummondville dans la province de Québec. J'ai composé 250 pièces musicales pour différents instruments de l'orchestre. Depuis 1992, j'ai réalisé 20 CD (non-commercial).

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS