Poème 'La chevelure vol…' de Stéphane MALLARME dans 'Poésies'

La chevelure vol…

Stéphane MALLARME
Recueil : "Poésies"

La chevelure vol d’une flamme à l’extrême
Occident de désirs pour la tout éployer
Se pose (je dirais mourir un diadème)
Vers le front couronné son ancien foyer

Mais sans or soupirer que cette vive nue
L’ignition du feu toujours intérieur
Originellement la seule continue
Dans le joyau de l’oeil véridique ou rieur

Une nudité de héros tendre diffame
Celle qui ne mouvant astre ni feux au doigt
Rien qu’à simplifier avec gloire la femme
Accomplit par son chef fulgurante l’exploit

De semer de rubis le doute qu’elle écorche
Ainsi qu’une joyeuse et tutélaire torche

Poème préféré des membres

baudelaire a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. La confiture vol d’une flamme à la crème
    Le trident des loisirs pour la tout tartiner
    Se pose (je dirais nourrir un stratagème)
    Vers le torchon brûlé son ancien foyer

    Mais sans or soupeser que cette ligne lue
    La glaciation du feu toujours un peu rieur
    Originellement la soudaine berlue
    Dans le boyau d’un moine et de son supérieur

    Et la crudité d’un petit gendre diffame
    Celle qui ne trouvant plâtre cireux au poids
    Rien qu’à simplifier avec poivre la flamme
    Accomplit par son bec fustigeante un exploit

    En semant un radis sur le sol qu’elle écorche
    Pendant que dans un coin tout un chacun se torche.

Rédiger un commentaire

Stéphane MALLARME

Portait de Stéphane MALLARME

Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé, né à Paris le 18 mars 1842 et mort à Valvins (commune de Vulaines-sur-Seine, Seine-et-Marne) le 9 septembre 1898, est un poète français. Auteur d’une œuvre poétique ambitieuse et difficile, Stéphane Mallarmé a été l’initiateur, dans la seconde moitié du XIXe siècle,... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto