Poème 'La neige toujours tombe en silence' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > La neige toujours tombe en silence

La neige toujours tombe en silence

guillaumePrevel

La neige toujours tombe en silence,
De ce ciel vers la terre, pour poser son baiser,
Froid; Couchée sur l’herbe, il lui est bien aisé,
De sentir l’âpreté de la vie en dormance,

Là, bien tassée, elle sent la douleur et sa méchanceté,
En étouffant de sa robe blanche la fragilité de la vie.
Combien seront passés au départ de la nuit ?
Quand le soleil vaincu par l’hiver chassera l’étrangeté,

De ce manteau de froidure laissée par la mort blafarde!
Combien de petits oiseaux seront morts sur leurs pattes gelées ?
Avant que la divine chaleur de l’astre de vie ne darde;

Sur leurs petits corps, une caresse de douceur!
Combien de ces petits anges auront rendu leurs âmes ?
Avant le retour du soleil des victoires aux bienheureuses flammes !

31 Mars 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS