Poème 'La nuit je reste éveillé' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > La nuit je reste éveillé

La nuit je reste éveillé

guillaumePrevel

La nuit je reste éveillé
Vivant mes rêves par procuration
A force de rester à veiller
Je subis la torture et la damnation

Des peuples nocturnes
Qui hantent les cauchemars
Et alors de bizarres animaux diurnes
M’entraînent vers d’étranges mares

Où des monstres éborgnés
Cherchent dans la nuit
Des cœurs à dévorer

Pour soulager la douleur
De la faim qui les tiraille
Et soulager un peu le poids de leur propre malheur!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS