Poème 'L’Ami' de Paul ÉLUARD dans 'Répétitions'

L’Ami

Paul ÉLUARD
Recueil : "Répétitions"

à René Hilsum.

La photographie : un groupe.
Si le soleil passait,
Si tu bouges.

Fards. À l’intérieur, blanche et vernie,
Dans le tunnel.
« Au temps des étincelles
On débouchait la lumière. »
Plus tard.

Postérité, mentalité des gens.
La bien belle peinture.
L’épreuve, s’entendre.
L’espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS