Poème 'L’araignée a tissé sa toile' de marisolle

Accueil > Les membres > Page de poésie de marisolle > L’araignée a tissé sa toile

L’araignée a tissé sa toile

marisolle

L’araignée a tissé sa toile : une belle grande toile avec plein de chausses-trappes
Que craint-elle ?
La mouche vole sans se presser,elle a le temps, il fait beau et chaud.
Dans le lointain, elle voit cette oeuvre d’art.
Comment pourrait-elle l’éviter ?
Elle fonce droit dessus.
L’araignée, assise, très douce :
« entrez, ma chère, vous me ferez grand honneur »
la mouche, flattée, ne fait ni une ni deux et s’assied au bord de la toile.
Pas de danger, n’est-ce pas, elle n’entrera pas.
Et voilà que l’araignée déploie tout son charme, son savoir-faire,son habileté.
Elle lui fait miroiter l’amitié, la confiance, le bien-être
et notre gourde de s’y laisser prendre !
Et c’est mon amie par ci
Et c’est mon amie par-là
Oui-da ……………..!!!
Voilà-t-il pas que soudain, la toile s’ouvre,
La mouche tombe, tombe
Comme au fond du gouffre.
Elle se débat, crie, pleure,
Mais l’araignée, impavide*
La regarde sans bouger.
La mouche se voit mourir
Mais un moniau arrive
Il a repéré l’araignée
Et hop, d’un coup de bec
l’avale tout sec.
La mouche pleure, pleure
toutes les larmes de son corps.
Mais l’oiseau lui dit avec un peu de mépris :
Qu’as-tu donc à pleurer ?
Elle allait te manger !
Je sais bien, lui répond la mouche
Mais je l’aimais tant !
Allons donc, lui répliqua l’oiseau,
C’est l’idée que tu t’en faisais :
Elle n’était pas ainsi que tu la voyais.
Tu crois dit la mouche avec espoir ?
Bien sûr.
Alors, à présent, je suis libre ?
Mais oui, libre de vivre, de faire ce que tu veux.
Grand merci, dit la mouche et adieu.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS