Poème 'L’Arbre qui boit du vin' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

L’Arbre qui boit du vin

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

L’arbre qui boit du vin
aime qu’on dorme dans son ombre
comme les cerfs et les lapins
nourris de thym et de concombres

L’arbre qui boit du vin
est un fameux camarade
bon pour le soir et le matin
et tous les jours en cavalcade

L’arbre qui boit du vin
ce matin nous a dit
Pas besoin d’être devin
ce n’est pas tous les jours mardi

L’arbre qui boit du vin
Le verse à la terre entière
Il n’est pas bête il est malin
et son ombre sera la dernière

Et son ombre sera la dernière
sur la terre s’il en est encore
et sur la mer et sur la terre
à l’instant de la dernière aurore.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. C'est le comparse de la vigne.

  2. Arbre immémorial
    ----------------------

    L’arbre d’Eden, jamais on ne le taille ;
    Aucun oiseau jamais n’y vient chanter,
    Sauf le corbeau qui dit, vaille que vaille,
    Les mots d’Edgar qu’il sait bien réciter.

    Cet arbre-là n’est pas une antiquaille,
    Ça fait longtemps, certes, qu’on l’a planté,
    Siècles de paix et siècles de batailles ;
    Mais son grand âge est en bonne santé.

    En ce jardin ne survient plus de guerre,
    Le père Adam n’est plus sur cette terre ;
    Même on n’a pas gardé son cabanon.

    L’arbre est magique et connaît plusieurs choses,
    Il comprend mieux les effets que les causes ;
    Les fils d’Adam ne savent plus son nom.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS