Poème 'Le Bonbon' de Robert DESNOS dans 'Langage cuit'

Le Bonbon

Robert DESNOS
Recueil : "Langage cuit"

Je je suis suis le le roi roi
des montagnes
j’ai de de beaux bobos beaux beaux yeux yeux
il fait une chaleur chaleur

j’ai nez
j’ai doigt doigt doigt doigt à à
chaque main main

j’ai dent dent dent dent dent dent dent
dent dent dent dent dent dent dent
dent dent dent dent dent dent dent
dent dent dent dent dent dent dent
dent dent dent dent
Tu tu me me fais fais souffrir
mais peu m’importe m’importe
la la porte porte

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Moi moi j'ai j'ai rê rê vé vé rêvé
    que j'étais
    un riri nono cécé roros rhinocéros
    dans mon jardin jardin

    j’ai corne
    je dévore
    herbe herbe herbe herbe herbe herbe
    herbe herbe herbe herbe herbe herbe
    herbe herbe herbe salade herbe herbe
    herbe herbe herbe herbe herbe herbe

    je fais gaffe de pas écraser fourmi fourmi fourmi fourmi
    fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi
    fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi
    fourmi fourmi fourmi fourmi cafard fourmi fourmi fourmi
    fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi
    fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi fourmi

    Un jour j'inventerai
    la marque du
    pluriel pluriel.

  2. j'a a aa aaa aaaa aaaaa d dd ddd dddd ddddd o oo ooo oooo ooooo r rr rrr rrrr rrrrr e ee eee eeee eeeee

  3. Je ne comprends pas la dernière phrase tu me fais souffrir mais peut m importe la porte . Pour y est vous m aider rapidement merci

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS