Poème 'Je reste debout même dans l’horreur' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Je reste debout même dans l’horreur

Je reste debout même dans l’horreur

guillaumePrevel

Je reste debout même dans l’horreur
Rien ne m’atteint pas même les flammes
De l’Enfer où baignent tant de sombres âmes
Et la mienne est sans stigmates ni douleurs

Car je suis resté droit devant l’adversité
Mon cœur seul saigne et est fortement blessé
Mais rien pas même la colère ne l’a abaissée
Aux niveaux des ténèbres où pleut l’obscurité

La porte de la vie doucement se resserre
Tortueux et hasardeux sont les nombreux chemins
Que j’emprunte dans la nuit pour libérer mon destin
Sa vitalité et sa fougue légendaire.

27 novembre 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS