Poème 'Le boyteus mari de Vénus …' de Pierre de RONSARD dans 'Les meslanges'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Pierre de RONSARD > Le boyteus mari de Vénus …

Le boyteus mari de Vénus …

Pierre de RONSARD
Recueil : "Les meslanges"

Le boyteus mari de Vénus
Aveques ses Cyclopes nus
R’alumoir un jour les flammeches
De sa forge, à fin d’echaufer
Une grande masse de fer
Pour en faire à l’Amour des fleches.

Venus les trampoit dans du miel,
Amour les trampoit dans du fiel,
Quand Mars, retourné des alarmes,
En se moquant, les meprisoit
Et branlant son dard, lui disoit :
Voicy bien de plus fortes armes.

Tu t’en ris donq, lui dist Amour,
Vrayment tu sentiras un jour
Combien leur pointure est amere.
Quand d’elles blessé dans le coeur,
Toi qui fais tant du belliqueur,
Languiras au sein de ma mere.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Pierre de RONSARD

Portait de Pierre de RONSARD

Pierre de Ronsard (né en septembre 1524 au manoir de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine), est un des poètes français les plus importants du XVIe siècle. « Prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard, adepte de... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto