Poème 'Le coucher du soleil' de Gérard de NERVAL dans 'Odelettes'

Le coucher du soleil

Gérard de NERVAL
Recueil : "Odelettes"

Quand le Soleil du soir parcourt les Tuileries
Et jette l’incendie aux vitres du château,
Je suis la Grande Allée et ses deux pièces d’eau
Tout plongé dans mes rêveries !

Et de là, mes amis, c’est un coup d’oeil fort beau
De voir, lorsqu’à l’entour la nuit répand son voile,
Le coucher du soleil, – riche et mouvant tableau,
Encadré dans l’arc de l’Etoile !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS