Poème 'Le froid brûlait mon âme' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Le froid brûlait mon âme

Le froid brûlait mon âme

guillaumePrevel

J’ai erré sur des chemins
hurlants
Où la solitude
seule était présente
Le froid brûlait
mon âme glacée
Le vent unique
réduisait mes os
A la taille de l’insignifiant
tandis que partout
S’annonçait un merveilleux
printemps
Où la vie infatigable
puisait son renouveau
Alors que,
misérable et usé
Je tombais
dans l’isolement
En ruine.

27 Novembre 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS