Poème 'Le navire merveilleux' de guillaumePrevel

Le navire merveilleux

guillaumePrevel

À travers l’orage, à travers la tempête
Il vogue puissamment le navire fantastique
En fendant les murs d’eau des vagues mystiques
Brisant les vents et déchirant la nuit de sa proue de tête

Et il cogne lourdement dans l’océan qui cherche sa perte
Méprisant les hurlements de la mort et la furie scélérate
Des vagues, qui cherchent à renverser sa carène écarlate
Et il domine les rouleaux blancs d’écume devenus inertes

Quand soudainement la nuit affreuse cède au jour
La place du vainqueur et des mauvais tours
Alors, il se cabre majestueux sur les eaux élastiques

Porté par les cris de joie des marins hystériques
Heureux d’avoir survécu à la colère Homérique
De l’océan jaloux d’être dompté par un navire merveilleux.

26 juin 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. magnifique poème que ce navire merveilleux luttant pour sa survie dans une mer en furie.

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS