Poème 'Le poète maudit' de Claudel

Le poète maudit

Claudel

Dans ses vers en suave frénésie
Bat la timbale d’ivresse et d’amour.

Les tons brûlent en chaude poésie
D’un arc-en-ciel de mots à contre-jour.

Céleste clair-obscur comme Saturne,
Son art poétique est souvent maudit.

Pair et impair à l’unisson nocturne,
Ses vers sont divins à ce que l’on dit.

Douce chanson d’automne et cantilène
Ensorcellent ce poète total.

Verlaine, poésie de porcelaine,
Clame son génie fragile et fatal.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / octobre 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS