Poème 'Le restaurant de la vie' de marisolle

Accueil > Les membres > Page de poésie de marisolle > Le restaurant de la vie

Le restaurant de la vie

marisolle

Aujourd’hui, je vous invite au restaurant,
Un restaurant où quelque endroit qu’il soit,
On y a vue sur la mer,
Mer chaude du sud,
Océan vert et bleu,
Mer du nord, grise et verte.
Des couchers de soleil flamboyants,
Des levers de soleil dans
Une brume bleue perlée de rosée,
De chauds soleils orangés.
Chaque table est isolée,
On ne sait comment,
Et les serviteurs si discrets,
Que chacun ne peut
En décrire le portrait.
La carte est à l’avenant,
Au goût de tous et de chacun.

On y trouve : la carte de l’amitié virile
Avec plaisanteries sucrées salées
Des embrassades comme
Coups de poing,
Des rires gras,
Quelques rires clairs,
Menu solide, qui cale bien
L’estomac.
Réservé aux hommes
Mais à quelques femmes parfois.

La carte de l’amitié ou de l’amour naissant
On y trouve : sourires chaleureux
Poèmes délicats ou humoristiques
Serrements de mains,
Soupirs, parfois avec supplément,
Regards appuyés,
Caresses furtives des yeux,
Des mains,
Baisers légers, très digestes,
Et parfois la surprise du chef :
Un amour vrai, qui naît, là
Tout simplement.
Pour tous et chacun(e).

La carte de l’amour fou
On y trouve : brûlements d’ailes,
Coeur déchiré, en morceaux,
Grandes tirades,
Désir, passion, chagrin,
Déraison, sanglots longs,
Goût du drame.
A réserver à ceux et celles
Qui ont le coeur solide
Et l’estomac idem.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS