Poème 'L’eau bénite n’est que de l’eau sale' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > L’eau bénite n’est que de l’eau sale

L’eau bénite n’est que de l’eau sale

guillaumePrevel

L’eau bénite n’est que de l’eau sale
Comme l’est l’eau d’un vieux vase
Oublié sur une table cassée à la base
Comme le vieux marbre de cette salle de bal

L’eau bénite n’est qu’une eau croupie
Que recherchent des doigts morts et abîmés
Dans une quête craintive d’éternité
Angoissante, soumise et sans répit

L’eau bénite n’est que de l’eau sale
Comme l’eau stagnante d’une sombre mare
Où se rassemblent des êtres vivipares

En processions hypocrites les dimanches matins
Et qui viennent en ombres de chagrin
Remplir ces lieux froids comme des nids de vipères.

06 juillet 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS