Poème 'Les amours passés' de guillaumePrevel

Les amours passés

guillaumePrevel

C’est ici qu’est le champ de nos amours,
Le bonheur, le parfum, la douceur du velours,

Les arbres fruitiers en fleurs qui le bordent,
Cachent la vue en secret à celui qui l’aborde.

Dans ma mémoire encore vive restera toujours,
La tiédeur, la fraicheur des levers du jour,

Où nous nous quittions ivres et plein de tendresse
En nous relevant de ce lit vert aux fibres épaisses.

Je garderai toujours en mon cœur amoureux
Les refrains joyeux de ces jours heureux,

En pensant à ce champ où nous cachions nos amours,
Dans le bonheur, le parfum, la douceur du velours.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS