Poème 'Les fanatiques' de guillaumePrevel

Les fanatiques

guillaumePrevel

Elles avancent en hurlant
Sous des accents prophétiques
Les hordes des foules fanatiques
Le poing toujours levé et toujours menaçant

Et elles déversent leur haine
Sur ce monde qu’elles considèrent incroyant
En le condamnant aux pires versants
De l’atroce et effroyable géhenne

Oubliant curieusement le message d’amour et de douceur
Des textes sacrés dont elles se disent les défenseurs
Et la guerre, la violence sont dans chacune de leurs pensées

Elle hurle la horde des foules hystériques
Et leur regard plein de folie mystique
Se répand sur le monde comme une onde diabolique.

17 août 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS