Poème 'Les messagers de la poésie frénétique' de René CHAR dans 'Artine'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de René CHAR > Les messagers de la poésie frénétique

Les messagers de la poésie frénétique

René CHAR
Recueil : "Artine"

Les soleils fainéants se nourrissent
de méningite
Ils descendent les fleuves du moyen
âge
Dorment dans les crevasses des
rochers
sur un lit de copeaux et de loupe
Ils ne s’écartent pas de la zone des
tenailles pourries
comme les aérostats de l’enfer.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS