Poème 'Les oiseaux de l’exil' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Les oiseaux de l’exil

Les oiseaux de l’exil

ATOS

Les oiseaux de l’exil sont venus me dire le désordre de la mort.
De ma cime profane j’ai
vu de mes mots j’ai
entendu
de leur yeux j’ai
touché
de leur bouche j’ai
aimé
au bouleversement de ma chair
j’ai renversé mon ordre
et au sept doigts de ma main j’ai
vu la lumière appeler le soleil.
Ainsi, nous sommes retournés
versant du jour
sans feu
soufflant
sans heurt
riant
de cet ensemble sans peine.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS