Poème 'Les parigots' de guillaumePrevel

Les parigots

guillaumePrevel

Nous autres les parigots
Fiers et droits on se tient
Comme d’antiques marins
Dans ce satané métro

Un grand coup à droite
Un grand coup à gauche
Sans jamais céder à la débauche
On se balance dans une danse maladroite

Et ce vieux serpent des terres
Nous entraîne loin de l’éther
Dans les entrailles grouillantes de la terre

Où règnent la puanteur
Et toutes les laideurs
Que la ville des lumières vomit.

18 aout 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS