Poème 'Les représentants tout-puissants du désir' de Paul ÉLUARD dans 'L'Amour la poésie'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul ÉLUARD > Les représentants tout-puissants du désir

Les représentants tout-puissants du désir

Paul ÉLUARD
Recueil : "L'Amour la poésie"

Les représentants tout-puissants du désir
Des yeux graves nouveaux-nés
Pour supprimer la lumière
L’arc de tes seins tendu par un aveugle
Qui se souvient de tes mains
Ta faible chevelure
Est dans le fleuve ignorant de ta tête
Caresses au fil de la peau

Et ta bouche qui se tait
Peut prouver l’impossible.

Poème préféré des membres

baudelaire a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Ce poème est tout simplement sublime. Très apaisant.

Rédiger un commentaire

Paul ÉLUARD

Portait de Paul ÉLUARD

Paul Éluard, de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis – 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont ), est un poète français. C’est à l’âge de vingt et un ans qu’il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et est l’un des... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto