Poème 'Les temps égoïstes' de guillaumePrevel

Les temps égoïstes

guillaumePrevel

Serions-nous nés pour être imparfaits?
Lutterions-nous sans produire le nécessaire effort?
Contre l’obscurité de nos vies sans remords!
Sommes-nous donc tombés si bas et devenus si laids?

Et pourtant, il est en mon cœur une peine immense,
Qui s’agite quand vient les temps égoïstes,
Où l’on oublie sa famille prisonnier d’un sommeil qui rend triste,
Et qui frôle l’isolement, la cécité et la démence!

Suis-je donc paru sur la terre;
Pour devenir cette ombre pâle et pleine de mystère?
Suis-je donc ici bas pour vivre dans ces ombres?

Qui guérira cette étrange maladie de l’humanité?
Dont je semble atteint et qui me fait frissonner dans l’obscurité!
Qui me rendra plus pur et plus humain?

12 Mai 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS