Poème 'L’outrage du temps' de guillaumePrevel

L’outrage du temps

guillaumePrevel

Sur mon visage un sourire se dessine
Quand je revois leurs petites bouilles enfantines

Sur ces photographies qui semblent déjà bien vieilles
J’ai l’impression que les ans ont fait tomber un lourd sommeil

Dure cruauté du temps qui passe!
Fais en sorte que ma mémoire s’efface

Pour m’éviter l’outrage du temps
Qui fait tout vieillir même les enfants.

10/11/2016

Poème préféré des membres

julien06 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS