Poème 'Lundi' de marisolle

Lundi

marisolle

L’un dit
l’un dit à l’autre
l’autre n’ dit rien
l’a rien à dire
drelin drelin
tire-lire, lire
il dira demain,
lundi,
les choses qu’il a
à dire,
à l’oreille.
Faut dire
qu’il a pris son temps,
l’ temps, c’est pas
d’largent,
c’est des heures
des jours
des nuits
d’espoir ou d’ désespoir
de joie ou de douleur
mais l’temps,
y s’en fiche,
lui, il a tout son temps.
Y en a qui disent
qu’il s’trimballe
tout l’ temps,
qu’il baguenaude,
qu’il muse,
ou d’autres
qui répondent
qu’y passe trop vite,
qu’on l’voit pas passer,
qu’une saison en enfer
ça passe aussi bien
qu’une saison printanière,
ou qu’la saison d’un bel été.
Mais, moi j’vous l’dis
demain c’est lundi
c’est jour de fête
dans ma tête
et mon corps aussi.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS