Poème 'Ma petite chaise' de Louis-Honoré FRÉCHETTE dans 'Les Oiseaux de neige'

Ma petite chaise

Louis-Honoré FRÉCHETTE
Recueil : "Les Oiseaux de neige"

Dans l’ombre, autour de moi quand le soir est tombé,
Je regarde souvent d’un œil mélancolique
Un pauvre petit meuble, une ancienne relique
Qui retient longuement mon esprit absorbé.

Et quand le souvenir penche mon front courbé,
Oubliant de l’objet la forme un peu rustique,
Mon rêve ému revêt d’un nimbe poétique
Cette épave qui fut ma chaise de bébé.

Ah ! c’est que j’y revois mon enfance éphémère,
Le souris paternel, le baiser de ma mère…
Et je songe pensif au glorieux retour,

Quand dans ses bras ouverts ― inoubliable fête ! ―
D’autres bébés joufflus, anges à blonde tête,
Enfants de mes enfants s’assiéront à leur tour.

(1902)

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Louis-Honoré FRÉCHETTE

Portait de Louis-Honoré FRÉCHETTE

Louis-Honoré Fréchette (16 novembre 1839 – 31 mai 1908), poète, dramaturge, écrivain et homme politique, est né à St-Joseph-de-la-Pointe-Lévy (Lévis), Québec, Canada. Bien que son père, entrepreneur, soit analphabète, il étudie sous la tutelle des Frères des écoles chrétiennes. De 1854 à 1860, il fait ses études... [Lire la suite]

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS