Poème 'Mary ligne' de ATOS

Mary ligne

ATOS

Macadam mouvement
en l’air, en tram, en parc,
Papillon regard
attrape l’image dans la boite.

Un siècle, un sac, une île,
cargo bazar / bistrot d’histoire,
métro mouchoir / néon caviar,
ça plonge dans l’encrier des gens.

La ville bowling m’attrape
m’oblique simplement
je trace le fond et touche le parc.
Entrefilet de blanc, de noir,
ça tourne sur la piste
ça fiche un coup de swing
je saute d’un ring à l’autre rive

On marche – je cadre – on vise – j’attrape – ça file

Pavillon du soir / Sunset boule noire
Papillon d’un jour / palette miroir

Moment ça semble et ça ressemble
Jour pair et manque une marche
Idée fixe panoramique
Je dévide en dedans

Mémoire brouillard / un bail dans le tiroir.
Mes yeux floutent
Mes mains suivent
Mary ligne boulevard.

"Le parc" - Photographie Sarah Boutinon-Tharse - ©

"Le parc" - Photographie Sarah Boutinon-Tharse - ©

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS