Poème 'Millésime' de ATOS

Millésime

ATOS

L’ordinaire est à l’extraordinaire
ce que la bouteille est au vin.
Elle protège ses arômes et lui assure son cachet.

Mille bouteilles dans un même lieu, et pourtant,
ce goût unique…

L’instant a son parfum,
tout verre :
sa mesure,
et chaque homme…
son palais.

Puisque le bonheur est à l’ivresse
Alors, laissons lui cette adresse.

Poème préféré des membres

VVAL a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS