Poème 'Nous ne faisons la cour aux filles de Mémoire' de Joachim DU BELLAY dans 'Les Regrets'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Joachim DU BELLAY > Nous ne faisons la cour aux filles de Mémoire

Nous ne faisons la cour aux filles de Mémoire

Joachim DU BELLAY
Recueil : "Les Regrets"

Nous ne faisons la cour aux filles de Mémoire,
Comme vous qui vivez libres de passion :
Si vous ne savez donc notre occupation,
Ces dix vers en suivant vous la feront notoire :

Suivre son cardinal au Pape, au Consistoire,
En Capelle, en Visite, en Congrégation,
Et pour l’honneur d’un prince ou d’une nation
De quelque ambassadeur accompagner la gloire :

Être en son rang de garde auprès de son seigneur,
Et faire aux survenants l’accoutumé honneur,
Parler du bruit qui court, faire de l’habile homme

Se promener en housse, aller voir d’huis en huis
La Marthe ou la Victoire, et s’engager aux Juifs :
Voilà, mes compagnons, les passe-temps de Rome.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Prince du désert
    ---------

    Dans chaque grain de sable est un peu de mémoire,
    Archives dont le vent peut faire sa pâture ;
    Le désert se souvient d’un seigneur immature,
    Mais peu d’explorateurs déchiffrent ce grimoire.

    Un rhapsode se fit l’écho de cette histoire
    En un texte illustré de ses propres peintures ;
    Une fable qui tient du récit d’aventure,
    Tour à tour nostalgique, ou bien, prémonitoire.

    Les lecteurs ont suivi ce prince randonneur
    Qui fit bien du chemin pour trouver le bonheur ;
    Nous l’entendons parler au pilote, un brave homme.

    La rose et le serpent prirent grand soin de lui ;
    Une étoile du ciel lui parla dans la nuit,
    Ses yeux la voyaient mieux que ceux des astronomes.

Rédiger un commentaire

Joachim DU BELLAY

Portait de Joachim DU BELLAY

Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou, et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l’origine de la formation de la « Pléiade », groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste, « la Défense et illustration de la langue... [Lire la suite]

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS