Poème 'Pagan ritual' de ATOS

Pagan ritual

ATOS

A mes manchons de laine j’ai noué chacun de nos hivers. J’ai gardé ma mémoire entre les lignes de leur chaîne. Et j’ai marché. J’ai arpenté la terre, tenant en bagage tout ce que je devais porter.
Je n’ai croisé aucune âme, dans aucun de nos villages. Je n’ai vu que la multitude des routes qui filaient si loin en contre bas des jours. Je marchais et vous me regardiez. J’ai emporté ce que vous avez abandonné. L’étoffe d’un visage prise dans les mailles d’un corps qui d’une parole allait tramer une nouvelle aurore.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS