Poème 'Mauvais vents' de guillaumePrevel

Mauvais vents

guillaumePrevel

Mon coeur pleure toutes les saisons
anciennes
Il pleure une sombre oraison
qui aliène
Il pleure ce lointain coeur libre et joyeux
pris de tourments
Il pleure la beauté volée de tes yeux
et ces mauvais vents
Il pleure la mort des saisons
et l’envol des oiseaux
Il pleure mais jamais ne se fait de raison
â voir mourir ce qu’il trouvait beau.

5 novembre 2013

Poème préféré des membres

VVAL et IVA ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. merci de ta lecture VVAL

  2. Merci IVA de ta lecture

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS