Poème 'Pardon de choisir de vivre messires' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Pardon de choisir de vivre messires

Pardon de choisir de vivre messires

guillaumePrevel

Pardon de choisir de vivre messires
Et de ne plus vouloir vous servir
Vous autres fainéants aux grosses panses
Enfants pourris gâtés de la finance

Vous n’avez qu’à retrousser vos propres manches
Et pourquoi pas même les dimanches
Vu que vous encouragez pour les autres
Un travail sacrificiel! Soyez donc bons apôtres

En montrant par la sueur de votre front, l’exemple
Que le petit peuple puisse voir et contemple
Le patronat et les puissants la main dans le cambouis

Vous nous feriez pour sûr bien rire
Dans votre incapacité à vous nourrir
Sans l’aide de ceux que vous méprisez!

9 janvier 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS