Poème 'Petite hirondelle' de guillaumePrevel

Petite hirondelle

guillaumePrevel

Petite et fragile hirondelle
Regagne les rives des pays d’Afrique
Et quitte nos contrées nordiques
Bien avant l’arrivée de l’hiver mortel

La chaleur bienveillante des soirs d’été
S’est éteinte doucement
Pour toi, il est grand temps
De regagner le continent aux terres brûlées

Va! les vents favorables soufflent forts
Ils te porteront loin de nos ports
Aux lumières déjà humides et froides

Et quand le printemps renaîtra triomphal
Des cendres hivernales
Tu reviendras survoler le pays de ta naissance.

1 septembre 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS