Poème 'Petite prière sans prétentions' de Jules LAFORGUE dans 'Des Fleurs de bonne volonté'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jules LAFORGUE > Petite prière sans prétentions

Petite prière sans prétentions

Jules LAFORGUE
Recueil : "Des Fleurs de bonne volonté"

Notre Père qui êtes aux cieux (Oh! là-haut,
Infini qui êtes donc si inconcevable!)
Donnez-nous notre pain quotidien… – Oh! plutôt,
Laissez-nous nous asseoir un peu à Votre Table!….

Dites! nous tenez-vous pour de pauvres enfants
À qui l’on doit encor cacher les Choses Graves?
Et Votre Volonté n’admet-elle qu’esclaves
Sur cette terre comme au ciel?… – C’est étouffant!

Au moins, Ne nous induisez pas, par vos sourires
En la tentation de baiser votre cœur !
Et laissez-nous en paix,morts aux mondes meilleurs,
Paître, dans notre coin, et forniquer, et rire!…
Paître, dans notre coin, et forniquer, et rire!….

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Petit monstre agile
    --------------------

    Ce monstre d'or peut monter haut
    Dans un arbre aux fruits délectables ;
    Il prend tout seul son apéro,
    Il mange sans dresser la table.

    Il pousse des rires d'enfant,
    Il ne prend jamais un air grave ;
    Et pourtant, c'est un monstre brave,
    Et valeureux, et triomphant.

    Vous pouvez donc bien lui sourire,
    Il est correct, il a bon coeur ;
    Ce n'est des monstres le meilleur,
    Mais il en est beaucoup de pires !

Rédiger un commentaire

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto