Poème 'Point n’ai fait un tas d’océans…' de Tristan CORBIERE dans 'Les Amours jaunes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Tristan CORBIERE > Point n’ai fait un tas d’océans…

Point n’ai fait un tas d’océans…

Tristan CORBIERE
Recueil : "Les Amours jaunes"

Point n’ai fait un tas d’océans
Comme les Messieurs d’Orléans,
Ulysses à vapeur en quête…
Ni l’Archipel en capitan ;
Ni le Transatlantique autant
Qu’une chanteuse d’opérette.

Mais il fut flottant, mon berceau,
Fait comme le nid de l’oiseau
Qui couve ses œufs sur la houle…
Mon lit d’amour fut un hamac :
Et, pour tantôt, j’espère un sac
Lesté d’un bon caillou qui coule.

— Marin, je sens mon matelot

Comme le bonhomme Callot
Sentait son illustre bonhomme…
— Va, bonhomme de mer mal fait !
Va, Muse à la voix de rogomme !
Va, Chef-d’œuvre de cabaret !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Tristan CORBIERE

Portait de Tristan CORBIERE

Édouard-Joachim Corbière, dit Tristan Corbière, né le 18 juillet 1845 au manoir de Coat-Congar à Morlaix (Finistère) et mort le 1er mars 1875 à Morlaix, est un poète français. Il est né de l’union d’Édouard Corbière et d’Angélique Aspasie Puyo que 33 ans séparent : à sa naissance, son père est âgé de... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto