Poème 'Pour distraire la douleur' de merhouar

Accueil > Les membres > Page de poésie de merhouar > Pour distraire la douleur

Pour distraire la douleur

merhouar

Voici un autre départ
Des sens vannés harassés
Vers tes braises
Et que vous avez vécues
Comme incendie
De certaines Villes trempées
Dans tes mers
Que tu sois emprisonné des navires
Des mouettes attaquent
Le bleu de ces vagues
Responsables de cette tempête
Qui passait
Sur le rire des nids innocents
Où nichaient tes rêves
Sur ces arbres desséchés
Sur le côté de la chute
Refuser la nuit
Ses fenêtres
Peintes d’illusion
Pour dénigrer la longue ennui
Trustant encore plus loin
Ces ramilles
Encore plus loin que ces murailles
Voyagent plutôt fuguent
Dans les souvenirs de pluie
Vers des espacements sans esprits
Le rouge commençait à gémir
Chaque fois que tes souhaits
Saluaient la main de l’absence.

Comment déclouer alors
Les bosses de l’inappétence
Plantées sur tes côtes
Ô mer funeste de poète ?!

Fès le 20/07/2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS