Poème 'Réputation trouble' de merhouar

Accueil > Les membres > Page de poésie de merhouar > Réputation trouble

Réputation trouble

merhouar

Je me défens contre ces épines
Qui sur mes nerfs poussent.
Des douleurs redimensionnent
Mon corps en rouille,
Le marteau de la nostalgie
Retape mes blessures
Et sur les écriteaux de mes caprices
Les lettres s’effacent.
Ici les temps de feu
C’est rare qu’ils passent.
Moi, le doute intellectuel,
Je jette de la conjonctivite
Sur les yeux de mes albums pâles.
Voilà, la durée qui reste
À la fleur mineure de mon rêve
Est conduite à la potence.
Les jours aujourd’hui se divorcent!
Mais mon obsession,
L’œil fermé, tire sur la pluie
De l’esprit amputé de cet amour.
Sa seule arme est mon cœur!
Lapidez à ma place ces réprobations
Elles sont pour mes jardins oubliés
Absence de couleur.
Les maladies essentielles de la négation
Se diffusent de part et d’autres :
Le lien rompu entre poignée et lamelle
Fait de mon égarement cruel!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS