Poème 'Premiers de cordée' de guillaumePrevel

Premiers de cordée

guillaumePrevel

J’ai lu tout Zola et tout Rimbaud
J’ai sondé le coeur du Grand Victor Hugo
Et celui d’Anatole France
Pour comprendre la souffrance

J’ai connu des petits rois culbuto
Des politiques corrompus, des affreux jojos
Des banquiers mal assis sur des trônes trop grands
Et des lobbys aux mains pleines de sang

Et j’ai regardé l’humanité
Le coeur rempli de pitié
En marche vers un sombre précipice

D’horreur; où l’égoïsme était l’ultime vertu
J’en ai vu encore certains se battre avec méchanceté
Pour être devant, parmi les premiers de cordée.

9 janvier 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS