Poème 'Rupture' de guillaumePrevel

Rupture

guillaumePrevel

Après tant d’années, j’ai finalement atteint la porte
Il ne me reste plus qu’à franchir le seuil
Mieux vaut partir debout que connaitre le deuil
D’un amour finissant qui traîne en ses chaînes mille fléaux en escorte.

19 AOUT 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS