Poème 'Sisina' de Charles BAUDELAIRE dans 'Les Fleurs du Mal'

Sisina

Charles BAUDELAIRE
Recueil : "Les Fleurs du Mal"

Imaginez Diane en galant équipage,
Parcourant les forêts ou battant les halliers,
Cheveux et gorge au vent, s’enivrant de tapage,
Superbe et défiant les meilleurs cavaliers !

Avez-vous vu Théroigne, amante du carnage,
Excitant à l’assaut un peuple sans souliers,
La joue et l’oeil en feu, jouant son personnage,
Et montant, sabre au poing, les royaux escaliers ?

Telle la Sisina ! Mais la douce guerrière
A l’âme charitable autant que meurtrière ;
Son courage, affolé de poudre et de tambours,

Devant les suppliants sait mettre bas les armes,
Et son coeur, ravagé par la flamme, a toujours,
Pour qui s’en montre digne, un réservoir de larmes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. j'aimerais seulement savoir, qui est sisina

  2. (Sisina Nieri, amie de Madame Sabatier).
    ____________________________________________

    Beuverie au désert
    --------------------------

    Tous les soldats du roi, en puissant équipage,
    Vieil ermite, ont franchi ton ruisseau familier ;
    Ils grillent de la viande et font un fort tapage,
    Fantassins et sapeurs, éclaireurs, cavaliers.

    Ils n'iront aujourd'hui sur les lieux de carnages,
    En désordre par terre ont laissé leurs souliers,
    Ils boivent goulûment, ces joyeux personnages,
    Et le bord du cours d'eau leur tient lieu de cellier.

    Bientôt s'éteint en eux la moindre ardeur guerrière,
    Le moindre goût d'entrer en actions meurtrières :
    Ni même de frapper les antiques tambours.

    Par sa sobriété, l'ermite les désarme,
    Et de leur meilleur vin, ils lui offrent toujours.
    Vers la fin, il leur dit : Je veux bien. Une larme.

Rédiger un commentaire

Charles BAUDELAIRE

Portait de Charles BAUDELAIRE

Charles Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 août 1867 à Paris. Il est l’un des poètes les plus célèbres du XIXe siècle : en incluant la modernité comme motif poétique, il a rompu avec l’esthétique classique ; il est aussi celui qui a popularisé le poème en... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto